FOOTBALLStyle de vieTALENT D’OR

Bukavu-Dawa : L’équipe a évalué sa mauvaise saison 2019-2020

Spread the love

L’OC BUKAVU-DAWA DEMEURE UN CLUB AMBITIEUX ET SE DIT APPRENDRE DE SES ERREURS.

Les corbeaux de Bukavu ont passé au peigne fin la saison sportive 2019-2020 ce dimanche 05 juillet au cours de l’assemblée générale ordinaire tenue en la salle Eka en commune d’Ibanda.
C’est par unanimité, moyennant quelques amendements que le bilan a été adopté.
Des forces et faiblesse du club au cours du dernier exercice sportif ont été soulevé.
Il s’est avéré que l’actuel comité avec à sa tête, l’honorable Éric RUBUYE, élu depuis le 12 janvier 2020, a hérité des problèmes de tout ordre. Fort dommage, jusque là, il n’y a jamais eu de remise et reprise entre l’ancien comité et l’actuel.
Buté à un sérieux problème pour entamer le dernier championnat de la Linafoot, BUDA avait bénéficié de la bienfaisance de l’honorable RUBUYE avant même qu’il ne soit porté à la tête du comité de coordination de l’équipe.
Le bienfaiteur avait libéré des moyens qui avaient permis à Bukavu-dawa de recruter des athlètes et d’effectuer ses premiers déplacements en Vodacom division 1.


Cependant, il a été constaté que dans la précipitation, les KIWEMBES avaient recrutés en quantité et non en qualité.
À ce jour, Bukavu-Dawa a plan effectif boiteux avec seulement, 5 joueurs définitifs.
Et de l’effectif de la saison dernière, la majorité des athlètes est fin transfert.
Ce qui nécessite un recrutement imminent et surtout objectif pour la saison prochaine.
Sur le plan technique, Buda a livré 23 matchs en Vodacom Ligue 1 avec à la clef 4 victoires seulement, 2 nuls et 17 défaites.
Au finish une triste 15e place sur 16 formations avec 14 points.
Résultat, qui à l’arrêt du championnat à la suite de la Covid-19 et ensuite suspendu définitivement par la fecofa a relégué le club en deuxième division.

Le 2e vice-président des noir et blanc de Bukavu, Charles KANEGE a appelé à ne pas baisser le bras et à la mobilisation tout azimut derrière l’équipe.
Il a indiqué que les responsabilités sont partagées en ce qui est du bilan du club.
Sur ce, il a invité la famille Bukavu-Dawa à un sursaut d’orgueil.

Le délégué de la Linafoot à ces assises, SODA SHANI ABEDI, président de la Ligue provinciale de football du Sud-Kivu a abordé dans le même sens.
Pour lui, BUDA est une formation prestigieuse du pays et qu’il faudra qu’elle retrouve sa place dans le concert des grandes équipes du pays.

Pour ce faire, le vice-président honoraire de Bukavu-Dawa, Ghislain NYAKASANE MOZAMBIQUE a appelé au respect des textes, notamment les statuts du club.
Cela permettrait à chacun de bien jouer son rôle pour l’intérêt du team et éviterait le conflit de pouvoir qui de fois freine l’équipe dans son épanouissement.

Selon le rapport bilan lu par le secrétaire Bertin BUGALE, un montant de plus de 220 mille dollars a été déboursé par Bukavu-Dawa au cours de la saison sportive 2019-2020.
Avec, plus de la moitié du seul président du comité de coordination, Éric RUBUYE, suivi de MOZAMBIQUE qui a contribué à plus de 15 mille dollars.

✍🏿 Clément SANDUKU

Please follow and like us:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
RSS
Follow by Email
Fermer
Fermer