FOOTBALLStyle de vieTALENT D’OR

Réflexion :celui qui est pressé d’avoir un enfant finit par épouser une femme enceinte.

Spread the love

C’EST IMPORTANT D’ASSUMER DE FOIS

Celui qui veut faire un bon élevage cherche de poussins, quelques règles s’imposent. Notamment ces 4 critères: le confort, la chaleur, l’eau et la nourriture. Mais celui qui veut manger la viande doit acheter une vieille poule , il doit s’assurer que la poule ne porte pas la grippe aviaire. Un proverbe africain dit que  » celui qui est pressé d’avoir un enfant finit par épouser une femme enceinte ».


Plusieurs pays (Espagne, Allemagne, Brésil, Argentine, Égypte…) ont compris que le football ne peut atteindre le haut niveau sans une bonne formation à la base. Ils ont ainsi contribué à l’évolution du football moderne. Leurs clubs jouent les premiers rôles au niveau des compétitions internationales . Une pareille situation explique aujourd’hui le bas-niveau de nos Clubs, notre football de base accuse un très grand retard par rapport aux autres villes de la République Démocratique du Congo. Nous sommes presque tous d’accord que le football de base est le principal levier pour amener notre football au plus haut niveau. Dans le passé proche ou lointain on avait des équipes à 80 ou 90 % locales et on avait les bons résultats mais aujourd’hui avec 80% de joueurs mercenaires nous avons du mal à reconnaître Muungano ou encore Bukavu-Dawa.
Contrairement à l’engouement populaire qu’il y avait dans le passé autour de notre football grâce aux exploits de nos étoiles locales, on note aujourd’hui un désintéressement du public vis-à-vis de nos clubs et le faible résultat de ces derniers n’y est pas étranger. Même le derby Bukavu-Dawa vs Muungano ne fait plus le grand plein du stade de kadutu .cette situation suscite beaucoup de réflexions sur notre football local plus particulièrement sur la qualité de nos talents locaux. Nous sommes sans ignorer que le football a subi de profondes révolutions.

Dans le passé, le footballeur n’avait besoin d’aucune préparation spécifique pour devenir grand mais aujourd’hui le football de haut niveau exige une véritable formation.

Le joueur actuel doit être physiquement, moralement, techniquement et tactiquement bien armé. Ses exigences physiques et physiologiques se sont accrues avec le passage du football du loisir au business. Aujourd’hui le football est une vraie école de la vie où l’homme se découvre, se développe ,se forme et s’humanise chaque jour. Dans cette école la tricherie et l’hypocrisie sont battues en brèche. Dans cette école plusieurs valeurs ont encore un vrai sens dans ce monde pourri .Nous avons besoin de promouvoir le football du sud-Kivu ,depuis la base et cette promotion ne peut être réalisée qu’à travers nos talents locaux et les écoles de football . Si j’avais le pouvoir j’exigerais le retour à l’authenticité. Si hier les Jeannot, Mayah ,Dodos,Kidumu,Ndume,Chishi,Kakoko,Kashongo…ont réussi pourquoi pas les Raoul, Mulungula,Kumbao, Balungwe Pogba,Tonto,Abedi,…? Faisons confiance à nos talents.
Vous Joueurs : le penseur français Sylvain Guimond a écrit que L’ estime de soi, c’est une valeur qu’on s’attribue. Cette estime vient d’abord de nos parents. Si nos parents nous disent : « Vas-y, tu es capable! », nous allons avoir confiance en nous. C’est ainsi que notre estime de soi se construit. Mais si nos parents nous disent : « Tu ne seras pas capable de réussir », notre estime va demeurer très faible. Il faut donc rechercher ceux qui croient en nous, en nos capacités et en nos projets.

  • Le football exige le sacrifice chers joueurs. Bières, femmes et autres distractions c’est après votre carrière.
    Chers dirigeants : Vous aviez tenté plusieurs fois, mais les joueurs moyens venant d’ailleurs n’ont rien emmené de spécial. Formons nos propres joueurs. Les clubs enchaînent les faux-pas et nous perdons cette ferveur qu’il y avait autour de nos clubs car nos propres fils ne se retrouvent plus dans nos projets.
    Celui qui veut faire un bon élevage cherche de poussins, quelques règles s’imposent. Notamment ces 4 critères: le confort, la chaleur, l’eau et la nourriture. Mais celui qui veut manger la viande doit acheter une vieille poule , il doit s’assurer que la poule ne porte pas la grippe aviaire. C’est très clair que plusieurs mercenaires qui sont dans nos clubs nous font plus pleurer que rire.
  • Un proverbe africain dit que  » celui qui est pressé d’avoir un enfant finit par épouser une femme enceinte.
    Gédéon 1èr FUNDI OBEDI c’est moi
Please follow and like us:

Articles similaires

3 commentaires

  1. Un très bon article vraiment. Si les dirigeants de nos clubs pouvaient s’en servir je crois que nos équipes feront des exploits au niveau national voir même au niveau africain dans dix ans.
    Wait and see

  2. Très bon article! Et quand un fils du terroir se décide de s’occuper de la jeunesse locale en redynamisation le Chaux Sport à Katana, les aigris du sport, ceux-là même qui ont tué le football de chez nous, crient à l’échec qu’il souhaitent à ce digne fils du Sud – Kivu,je cite Didi Mudogo. Pour remplacer une plantation des arbres il faut prévoir une pépinière ! Merci Gédéon 1er Fundi OBEDI pour cet article d’éveil de conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
RSS
Follow by Email
Fermer
Fermer